Le moyen d’en sortir

 key-96233_640

« Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle,
ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces ;
mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir,
afin que vous puissiez la supporter. »
(1 Corinthiens 10 : 13)

 

1 Corinthiens 10 verset 13 est la bonne nouvelle qui brille au milieu de nos craintes et de nos préoccupations concernant la tentation.

→ Où est l’échappatoire dont Paul parle ici ?

Au même endroit que s’introduit la tentation : dans votre esprit. Chaque tentation est d’abord une pensée introduite dans votre esprit par votre propre chaire ou par le tentateur lui-même. Si vous ruminez cette pensée et l’envisagez comme option, vous allez finir par agir, et c’est le péché. La première étape pour échapper à la tentation est d’arrêter chaque pensée dès qu’elle arrive dans l’embrasure de votre esprit.

 

Une fois que vous avez arrêté une pensée pénétrante, l’étape suivante consiste à l’évaluer sur la base du critère octuple de Paul et par rapport à ce que nous devrions penser en Philippiens 4. 08.

→  Demandez-vous : «Cette pensée s’accorde-t-elle avec la vérité de Dieu ? Suggère-t-elle que je fais quelque chose d’honorable ? De droit ? De pur ? Si cette pensée devient action, l’issue sera-t-elle belle et contribuera-t-elle à l’excellence de ma vie ? Les autres croyants approuveront-ils mes actions ? Est-ce une chose pour laquelle je peux louer Dieu ? »

→  Si la réponse à l’une de ces questions est « non », rejetez immédiatement cette pensée. N’ayez plus rien à faire avec elle. Si elle revient toujours, continuez à dire non. Lorsque vous apprenez à répondre aux pensées de tentation en les arrêtant à la porte de votre esprit, en les évaluant sur la base de la Parole de Dieu, et en rejetant celles qui échouent au test, vous avez trouvé le moyen d’en sortir que la Parole de Dieu promet.

 

En revanche, si une pensée entre dans votre esprit et qu’elle passe le test de Philippiens 4. 8 de la vérité, de l’honneur, de la justice, etc. « laissez votre esprit s’attarder sur ces choses» (verset 8) et « pratiquer ces choses» (verset 9) ; « Et le Dieu de paix sera avec vous» (verset 9), ce qui est un résultat infiniment meilleur que la douleur et l’agitation qui suit quand nous cédons à nos pensées de tentation et quand nous sommes impliquer dans un comportement pécheur.

 

⇒  Merci, Seigneur, de me fournir un moyen d’échapper à toutes mes tentations. Je suis déterminé à gagner la bataille de mon esprit.

 

Neil Anderson

 

Laisser un commentaire