Journal de vie à Abidjan : Match PSG-Barça dans un « maquis »


Par David :


Après la soirée St Valentin hier soir à la FATEAC, des amis du monde professionnels et sportifs (club de football pro à Abidjan) m’avaient donné rendez-vous dans un maquis*, près de la FATEAC, pour… non pas fêter la St Valentin (ils connaissent mon épouse, savaient qu’elle n’était pas avec moi et que je me trouvais seul) mais suivre sur un écran géant le match de coupe d’Europe : Paris / Barcelone.
barbecue-999120_640Alors pour ceux qui ne savent pas, un « maquis* » est un petit resto en bord de route où vous pouvez manger un plat, prendre une boisson et vous en sortir pour moins de 3 000 Francs CFA (vous devez diviser par 650 pour avoir 1€). On y mange du poulet braisé, de l’agneau ou du poisson. Toujours servi avec de l’attieké, des oignons, des tomates et l’inévitable piment que j’affectionne particulièrement.
Les boissons sont locales à base de jus, il existe aussi une bière légère très peu chargée en alcool… elle est blonde et s’appelle : IVOIRE. Hum comme c’est bon…
J’espère ne pas vous choquer… Remarquez, après tout « nous sommes libres » (oui dans une limite raisonnable).
Lorsque je suis arrivé après la conférence, mes amis avaient dépêché un taxi. Le chauffeur, alors que je lui posais la question, me répondit… (mais visiblement, il avait été briefé) :
« Monsieur David, c’est chaud ! »
J’ai juste répondu…
« C’est chaud comment ? Bon ? Pas bon pour moi ? »
Il répondit :
« C’est très bon pour nous ! », lâchant même :
 « Nous menons 3 à 0 ! »,  et se reprenant me dit :
« Tu sais le blanc, je n’ai rien dit… »
J’ai vécu une très belle soirée dans ce maquis avec mes amis.
Autour de la table, pas de blanc, pas de noirs… J’ai découvert hier que nous étions tous des « PARISIENS… ! »
Et me concernant, c’était vraiment la 1ère fois.
Un 1/2 poulet braisé m’attendait (avec une ration d’oignons spéciale).
Entendez par 1/2 poulet, des piliers de Côté d’Ivoire… bien moins charnu que du côté de chez nous.
unnamed
J’ai assisté au 4ème but de Cavani, et tout le maquis chavira … Tous parisiens et moi le « Wasa » très entouré…
Voilà un aspect indirect de nos voyages et des joies qu’ils procurent…
Ce soir dernière conférence couple avant de prendre l’avion.

 

+ d’info. sur le Blog Côte d’Ivoire.