ASR à Kélo : les participants encouragés à mettre en pratique ces enseignements

Par Jacqueline Noudjikouambaye  :

31 août 2018, départ pour Kélo des trois formateurs qui ont conduit cette formation, à savoir Marie-Christine Prod’hom, Exaucé Kodjé Nadjitan  et Jacqueline Noudjikouambaye.

Le pasteur Samuel Doulgué a ouvert les activités de la formation le lundi matin.

38 jeunes, y compris quelques responsables d’Eglises (pasteurs et anciens), ont pris part à cette première phase de la formation qui a eu lieu du 03 au 08 septembre de 08 heures à 16 heures.

Toutes les personnes présentes étaient très concernées. Des questions d’éclaircissement ainsi que la participation étaient  vraiment intéressantes.

A la fin de cette première phase des certificats d’engagements étaient à disposition des jeunes qui voulaient s’engager à l’abstinence et ils se sont aussi procurés les livrets du résumé des Sessions de la formation.

La deuxième phase a aussitôt démarré du 06 au 08 septembre, toujours de 08 heures à 16 heures pour renforcer les capacités de ceux qui ont pris part à la première phase de la formation, et qui désiraient devenir eux-mêmes des animateurs.

Six jeunes filles et garçons, et le pasteur Patrice ont pris part à cette deuxième phase de la formation. Nous espérons qu’ils organisent des programmes dans leurs localités.  Les manuels de l’animateur ont été mis à leur disposition.  D’autres outils de travail, telle que  la vidéo de témoignages ont été remis au pasteur Patrice Mbaialbé qui a participé à cette formation.

Au cours de la formation, les médiats étaient venus s’informer au sujet des activités, puis à leur tour ils ont diffusés l’information concernant cette formation sur les ondes de la radio de la localité.

Les églises n’ont pas perdu de vu ce travail qui est de l’intérêt des jeunes des églises. Le pasteur de l’EET7 de Kélo, Samuel Doulgué qui a bien voulu que la formation ait lieu dans son église, était toujours à nos côtés pour soutenir et encourager les jeunes présents à la formation.  Il a pu encourager les participants à mettre en pratique ces enseignements afin d’honorer Dieu et de préserver leur vie affective et sexuelle jusqu’au mariage.

Nous avons quitté Kélo le 09 septembre et sommes bien arrivés la nuit dans de bonnes conditions à Ndjamena.

Nous sommes reconnaissants à Dieu qui nous a soutenu pendant ce travail et pendant notre déplacement. Nos remerciements vont aussi à l’endroit de la sœur Jeannette et de ses aides qui ont permis notre séjour à la station missionnaire. Nous disons aussi merci à tous ceux qui nous ont soutenus de près ou de loin pour la réussite de cette formation. Nous n’oublions pas l’EET 7 de Kélo qui a mis aussi à notre disposition son local. Que Dieu vous bénisse tous.

Laisser un commentaire