8 jours à Dakar : Cycle de conférences

Par Hervé :

 

Le vendredi 17 novembre 2017, je suis arrivé à Dakar à l’invitation d’un couple missionnaire, implanteur d’église et responsables locaux d’une mission américaine, José et France Lise Oliveira, qui sont installés là depuis près de 30 ans.

Leur demande était de connaitre et d’évaluer l’opportunité pour le contexte local des formations EFF.

Ils avaient préparé un cycle de conférences, une chaque soir, représentant un panel de nos formations sur le mariage, l’éducation des enfants, la prévention des jeunes à l’égard de la sexualité hors mariage, comment découvrir et combattre les fausses croyances, et pour finir les problématiques transgénérationnelles.

Chaque soir, 30 à 50 personnes étaient présentes, croyants de plusieurs dénominations, mais aussi
pasteurs et responsables.

Durant 3 matinées, j’ai pu donner ces enseignements dans l’école biblique d’une dénomination.
Le 1er matin les 33 étudiants pasteur étaient présents, mais les jours suivant nous avons eu la joie de
voir 9 épouses rejoindre le groupe pour suivre les enseignements dont ils ont unanimement loué
l’aspect pratique et l’utilité pour faire des accompagnements dans le cadre de leur futur ministère.

Le dernier vendredi était consacré à l’évaluation de la semaine avec différents pasteurs et responsables de fédérations d’églises.

Ils ont particulièrement apprécié qu’EFF ne cherche pas à implanter une mission, mais plutôt à
apporter des outils à des formateurs locaux qui sauront, eux, les contextualiser.

Ils sont très sensibles au fait que l’ennemi s’attaque aux familles pour tenter de ruiner l’église.

Ils se sont décidés pour la formation complète : Accompagnement à la théologie pastorale qui se
donne sur 4 semaines étalées sur 2 ans.

Nous sommes très reconnaissants que ces leaders aient été sensibles à l’importance d’une saine
doctrine dans le cadre de la famille et d’avoir pu proposer nos formations qui semblent répondre à
leurs préoccupations.

C’était une grâce pour moi d’être accueilli avec beaucoup de bienveillance et d’intérêt et de voir,
dans ce pays à très forte dominance musulmane, des cœurs remplis du Seigneur, désirant l’honorer
et soucieux de transmettre leur espérance.

Prions pour que les engagements pris puissent se concrétiser, si c’est
la volonté du Seigneur, et que beaucoup puissent se libérer pendant ces semaines à venir.

Reconnaissant pour votre soutien et vos prières.

Laisser un commentaire